Un homme comparaissait lundi devant la Cour d'appel pour non-respect du feu rouge et de l'arrêt au passage pour piétons.

Le fautif s'en est sorti un peu mieux lundi devant la Cour d'appel qu'en première instance. En janvier dernier, le tribunal de Luxembourg-Ville l'avait condamné à une amende de 1.000 euros et un retrait de permis de 30 mois, avec exception du trajet pour se rendre au travail.

Il a finalement écopé en deuxième instance d'un sursis de 18 mois à son retrait de permis.