La rédaction fait le point sur les événements prévus, et ceux annulés, pour la fête nationale.

Ce devait être une des soirées les plus animées de l'année, elle ne sera finalement suivie qu'à distance.

Ces lundi 22 et mardi 23 juin, le Luxembourg célèbre une fête nationale pas comme les autres, marquée par l'épidémie de coronavirus et l'annulation des principaux événements de l'été.

À l'image des grands rassemblements estivaux, la retraite aux flambeaux et le feu d'artifice habituellement prévus la veille de la fête nationale à Luxembourg ont été annulés. De même, le Te Deum donné à la cathédrale de Luxembourg et la parade militaire habituellement organisée sur l'avenue de la Liberté n'auront pas lieu. Les animations ont également été suspendues dans les autres communes.

En revanche, le Grand-Duc, le Premier ministre Xavier Bettel, des membres du gouvernement et du parlement seront présents ce 23 juin à 11h au monument national de la Solidarité luxembourgeoise pour une allocution. Celle-ci sera retransmise sur RTL Télé Lëtzebuerg ainsi que sur notre site. Un accompagnement sera assuré par la Musique militaire. La cérémonie sera suivie d'un tir de 21 coups de canon au Fetschenhaff.

Bien que la plupart des festivités soient annulées pour la fête nationale cette année, la police sera présente dans les rues avec un "dispositif renforcé".

Les agents auront notamment pour mission de contrôler les rassemblements spontanés ainsi que les mesures de distanciation imposées dans les bars et restaurants, ainsi que sur leurs terrasses. Tous les établissements devront fermer à minuit cette nuit.

"De même, la police suivra de près l'organisation éventuelle de fêtes illégales en dehors des agglomérations et interviendra en cas d'infraction" 
signale-t-elle dans son bulletin de lundi matin.