Rien que le semaine dernière, une centaine d'avertissements taxés ont été délivrés par la police "principalement pour le non-port du masque".

Le port du masque reste un sujet délicat pour certains. En effet, rien que le semaine dernière, une centaine d'avertissements taxés ont été délivrés par la police grand-ducale qui affirme que c'était "principalement pour le non-port du masque".

Les autorités avaient pourtant prévenu le public que les contrôles continueraient au fur et à mesure que le déconfinement avancerait.

Et pour cause, la semaine dernière, la police a effectué un total de 140 contrôles par jour. "En moyenne, nous avons émis une quinzaine d'avertissements taxés par jour", précise le porte-parole de la police, Frank Stolz.

La preuve que les restrictions imposées par le gouvernement luxembourgeois n'ont pas encore été assimilées par tout le monde.

RÉOUVERTURE DES BARS ET DES CAFÉS

Nombreux étaient ceux qui redoutaient la réouverture des restaurants, des bars et des cafés dans ce contexte épidémiologique et pourtant, le bilan semble être assez positif.

Nous avons contacté les services de police qui nous ont assuré que des contrôles avaient été effectués sans que des "violations notables" ne soient constatées.

Le porte-parole de la police a cependant admis que l'accent avait été mis sur l'information et la sensibilisation lors de ces contrôles.

Seul point noir du week-end dernier: deux procès-verbaux ont dû être dressés pour le non-respect de l'heure de fermeture (minuit). Nous n'avons pas obtenu de détails concernant les établissements qui ont été sanctionnés.