Les vols reprennent dès ce vendredi au Findel. Luxairport et Luxair se sont préparés pour offrir sécurité et confort aux passagers qui répondent présent pour ce week-end de Pentecôte.

Que vous vouliez vous embarquer pour Munich ou pour Lisbonne, il faudra suivre une série de mesures et procédures que Luxairport et Luxair ont mis en oeuvre pour garantir la sécurité sanitaire des voyageurs et du personnels.

Cela commence en amont, avant même de se rendre à l'aéroport. "Nous recommandons l'enregistrement en ligne, pour éviter l'attente et le contact à l'aéroport", insiste René Steinhaus, le patron de Luxairport.

DÉCLARATION SUR L'ÉTAT DE SANTÉ

Plus spécifique: un document doit être remplit avant de passer les contrôles de sécurité: une notification sur l'état de santé avant l'embarquement. Il s'agit d'un formulaire qui pose quatre questions pour savoir si on présente des symptômes, si on a été testé positif, si on a côtoyé des personnes positives ou si on est mis en quarantaine.

"Si vous répondez oui à une des quatre questions, ce n'est pas la peine de venir à l'aéroport, vous ne pourrez pas embarquer", détaille Laurent Jossard, Vice-président de LuxairGroup. "Nous offrons de reprogrammer votre vol à une autre date gratuitement pendant un an." Si on n'a pas la possibilité de remplir le formulaire avant de se rendre à l'aéroport, il faudra le faire sur place.

MASQUE, GEL ET DISTANCE

Une fois à l'aéroport, la première obligation est celle du port du masque ou d'une "protection" couvrant bouche et nez dans les terminaux ainsi que dans les zones où la distance de 2 mètres ne peut pas être respectée. Cela vaut pour les passagers autant que pour les employés de l'aéroport.

Partout, des marquages au sol indiquent les distances à respecter dans les files que ce soit pour l'enregistrement, le passage des contrôles de sécurité ou es salles d'embarquement.

Des vitres en plexiglas et des désinfectants automatisés seront installés aux points de contact entre le personnel et les passagers.

En ce qui concerne la salubrité des installations, Luxairport a garanti "un programme de nettoyage et de désinfection étendu" ainsi qu'un "nettoyage régulier des chariots à bagages et des bacs aux contrôles de sûreté".

KIT SANITAIRE

Lors de l'embarquement, les distances sont toujours de mise, sur les sièges et des les files. Luxair distribuera un "kit sanitaire" à tous les passagers avec un masque, une solution hydroalcoolique et une lingette désinfectante.

Les avions sont nettoyés de fond en comble entre chaque vol par une équipe dédiée et spécialement formée pour ce travail. Le système de filtration et de circulation d'air répondent à des critères de haute efficience.

À bord, le port du masque est bien évidemment toujours obligatoire. "S'il y a des personnes récalcitrantes, nous nous efforçons de les écarter et de donner des masques FFP 2 aux personnes autour", nous explique un steward qui, comme tout le personnel de bord a aussi été formé sur ces pratiques.

Il n'y aura pas de service de boisson à bord, mais les passagers recevront une boisson et un sandwich "avec la recommandation de ne pas tous manger en même temps pour enlever le moins de masques possibles".

DES TESTS POUR LES ARRIVANTS

Lors de l'arrivée au Findel, il faudra encore et toujours maintenir les distances au retrait des bagages.

Les passagers qui arrivent au Luxembourg recevront un bon pour se faire tester de manière volontaire, soit directement dans l'aéroport où un laboratoire sera installé, soit dans un des centres de prélèvements des trois laboratoires d’analyses médicales privés du pays

DES VOLS BIEN REMPLIS

Luxair ouvre cinq destinations dès ce week-end, puis Faro avec LuxairTours, en attendant les autres compagnies et les nouvelles routes. "Nous essayons de faire preuve d'imagination pour permettre aux public de voyager là où la situation permet les bars, les restaurants, les attractions. Dans les prochaines semaines se sera peut-être le nord de l'Allemagne ou le sud de la France", indique Joe Schroeder, porte-parole de Luxair Group. Sur le site de la compagnie, on peut d'ailleurs voir une annonce pour des vols à destination de Berlin à partir du 1er juin.

S'il ne veut pas communiquer de taux de remplissage précis, Joe Schroeder indique que les "vols vers le Portugal ont beaucoup de succès, les avions seront bien remplis." Le respect des mesures d'hygiène est donc plus que jamais impératif.