L’annonce par le Premier ministre de l'annulation de toutes les grandes manifestations jusqu’au 31 juillet, suscite une sérieuse inquiétude chez les forains luxembourgeois.

Xavier Bettel a refusé de trancher sur la question de la tenue ou non de Schuberfouer cet été, renvoyant la décision à la Ville de Luxembourg qui organise l'événement et indiquant qu'une telle décision doit se prendre avec prudence.

À ce jour, les kermesses d’Esch et de Differdange ainsi que cinq autres événements prévus dans la capitale, ont déjà été annulés. La Schueberfouer, la plus grande et la plus importante kermesse de l’année, ne devrait ouvrir que le 21 août, soit dans quatre mois environ, mais les forains sont loin d’être rassurés.

La foire du Glacis représente plus de 50% de leurs revenus annuels, ce qui signifie que d’ici le 31 juillet, les forains luxembourgeois auront déjà perdu environ la moitié de leurs revenus par rapport à une année normale. Leur président, Charel Hary, l'exprime sans ambages: "sans la Schueberfouer, ce sera très, très grave pour nous..."

"Jusqu’à présent, Pâques à Esch et Differdange et l’Oktav ont été définitivement annulés. Il faut encore ajouter la kermesse de Pentecôte à Esch, mais la mairie d’Esch ne m'a pas encore contacté sur ce sujet. Ça veut dire qu'il n'y aura rien jusqu’à la Fouer. C'est vraiment terrible, parce que maintenant, c'est notre existence qui est en jeu!"

La plupart de ces forains n'ont pas d’autres revenus et la majorité d’entre eux ont demandé l’aide financière de 5.000 euros à laquelle ils ont droit en tant qu’indépendants. Mais si la Schueberfouer est annulée, ils ne seront pas les seuls touchés, prévient Charel Hary. "Il y a tous les fournisseurs comme les dépositaires, boulangers, bouchers qui livrent les kermesses ou ceux qui font commerce du nougat. Nous devons maintenant voir ce que nous pouvons obtenir. À ce jour, nous n’avons pas le moindre revenu. Nous avons écrit des courriers aux ministres via la FLCF, la Fédération nationale des commerçants forains, afin de demander comment les choses vont évoluer… et maintenant nous attendons des réponses"

Luxembourg sans sa Schueberfouer… il y a bien longtemps qu’on n’avait pas vu ça.