Le Premier ministre et la ministre de la Santé ont présenté vendredi le nouveau bilan de l'épidémie de coronavirus au Luxembourg.

2.612 cas confirmés et 31 décès, soit 125 nouveaux cas et 1 nouveau décès : c’est le bilan qui a été présenté par le Premier ministre et la ministre de la Santé vendredi après-midi.

Si ce nouveau décès a été déploré par les représentants du gouvernement, la ministre de la Santé a confirmé que le nombre de nouveaux cas diminuait et que l'épidémie était "dans une phase de stabilisation".

Le Premier ministre a assuré que "les mesures étaient efficaces" mais a insisté sur le fait que ce n'était "pas le moment de se relâcher" si le pays voulait éviter une rechute.

Dans ce contexte, la ministre de la Santé a précisé que le nombre de nouveaux cas était beaucoup plus élevé chez les personnes âgées et a envisagé "qu'il y avait peut-être un problème à ce niveau-là".

Xavier Bettel a profité de l'occasion pour marteler: "Aller au supermarché, ce n'est pas une excursion! Et y aller tous les jours ce n'est vraiment pas prudent."

Il a également pointé du doigt les personnes qui continuent à se rassembler en dépit des nouvelles restrictions. "Rien qu'hier, 180 contrôles ont été effectués par la police et 60 personnes ont été verbalisées. Elles se mettent en danger et mettent les autres en danger" a-t-il ajouté.

Enfin, le Premier ministre a répondu aux questions de la presse en annonçant que le gouvernement réfléchissait à "l'après" de la crise tout en affirmant "qu'on n'en était pas encore là".

M. Bettel a surenchérit en déclarant que "les personnes qui pensaient qu'il fallait tout rouvrir aujourd'hui ont tort" et que le déconfinement "ne se ferait pas en même temps pour tout le monde".

UN BILAN PLUS DÉTAILLÉ

Une photo prise lors du transfert de patients originaires du Grand Est au Findel / © CGDIS

Comme promis par la ministre de la Santé, le nouveau bilan présenté vendredi était bien plus détaillé que les précédents. Celui-ci indique désormais la moyenne d'âge des personnes infectées mais aussi des personnes décédées. Il précise également le nombre d'hospitalisations et le nombre de patients placés en soins intensifs.

Ces chiffres confirment ce dont on se doutait déjà: l'âge moyen des personnes décédées se trouve à 86 ans. Pour ce qui est des personnes infectées, la moyenne d'âge est plus basse (46 ans).

Parmi les personnes infectées, on dénombre 2.201 résidents et 411 non-résidents dont 51% sont des hommes et 49% des femmes.

Le nombre de tests effectués est passé à 21.463 et le nombre d'hospitalisation à 232 dont 33 qui sont actuellement en soins intensifs.

Enfin, 174 personnes ont pu quitter l'hôpital et 500 personnes sont considérées comme guéries comme l'a annoncé Paulette Lenert vendredi après-midi.