Les forces de l'ordre continueront de faire respecter les règles en vigueur dans le cadre de l'endiguement de l'épidémie.

Les déplacements étant fortement limités et les regroupements interdits, des contrôles ciblés seront donc encore effectués dans tout le pays. Les espaces publics, les zones piétonnes ainsi que les voiries seront contrôlées en permanence.

La police souhaite également rappeler que les rassemblements (fête, réunion ou autre forme de regroupement de personnes) organisés dans un espace privés sont également proscrits. Les familles et personnes vivant sous le même toit ne sont évidemment pas concernées par ces restrictions.

Tout signalement envoyé à la police sera pris très au sérieux.

En cas d'infraction ou de non-respect des consignes, les contrevenants s'exposent à une amende de 145 euros, qui pourra être doublée par les autorités si elle n'a pas été réglée endéans les 30 jours.

Les policiers contrôleront également cafés, restaurants, chantiers et autres activités économiques touchées par la fermeture imposée aux commerces non-essentiels. Des amendes pouvant atteindre les 4.000 euros sont prévues par la loi ainsi qu'une fermeture administrative.

RESTEZ CHEZ VOUS

La police rappelle que la règle de base pour toute la population qui ne doit pas se rendre au travail est de rester à la maison. Des sorties sont autorisées pour faire ses courses, se rendre chez le médecin ou à la pharmacie ainsi que pour prendre l'air, de manière raisonnable.

Gardez une distance de deux mètres avec les personnes qui ne vivent pas avec vous (même des amis ou des connaissances).

Même en cette période de circulation routière très calme, la police a prévu des contrôles tout au long du week-end ainsi que pendant les vacances de Pâques.

Les déplacements étant strictement limités aux trajets nécessaires, les départs en vacances sont donc formellement interdits.