25 prisonniers du centre pénitentiaire luxembourgeois ont provoqué une émeute dans la nuit de mercredi à jeudi. L'incident a mobilisé d'importants moyens.

Mercredi 25 mars, un soulèvement au centre de détention de Schrassig a été signalé vers 21h30, rapporte la police grand-ducale. 25 détenus se sont révoltés. Plusieurs unités de police, dont l'unité spéciale de police et l'escadron de chiens policiers, sont venues sur place. Le calme n'a pu être rétabli que vers 1h du matin ce jeudi.

Selon les premières informations, personne n'a été blessé pendant l'opération, mais des dégâts matériels ont été constatés. Une enquête sera ouverte sur ordre du procureur. Outre la police, le CGDIS était également sur place.

L'incident de ce mercredi n'aurait rien à voir avec le coronavirus immédiatement, nous a dit la direction de la prison, qui précise également que la sécurité de la prison ne serait pas menacée.

Ces dernières années, les gardiens de prison se sont plaints qu'ils n'étaient pas équipés pour pouvoir faire leur travail correctement dans un cas comme celui-ci.