Les marchandises s'accumulent au Cargo Center, au point que le personnel atteint ses limites et que des renforts sont nécessaires.

La nécessité d'augmenter les effectifs au Cargo Center était mercredi matin au centre d'une réunion entre le ministre des Transports, François Bausch, et des représentants de Cargolux, Luxairport et Luxair. Il faut des bras pour décharger les avions cargo et pour s'occuper de la logistique.

15 employés de CFL Cargo, où il y a moins de travail pour l'instant, vont ainsi être envoyés au Findel. Pareil pour sept employés de Luxport à Mertert. 36 employés de la logistique à la WSA, la Warehouse Service Agency, vont également aller travailler à l'aéroport.

Luxairport va aussi voir comment redéployer son propre personnel. On ne peut pas non plus envoyer n'importe qui au Cargo Center, selon François Bausch. Il faut des gens qui ont des notions de distribution, par exemple. Mais il pourrait arriver que si l'un ou l'autre avion est immobilisé au sol avant d'être déchargé, parce que le Cargo Center est saturé, on envisage de mobiliser des soldats qui travaillent au service logistique de l'armée.