Jeudi soir, le Premier ministre Xavier Bettel a mis l'accent sur la nécessité pour le Luxembourg de garder ses frontières ouvertes.

Jeudi soir, le Premier ministre a profité de la question d'une journaliste pour répondre à la question de la fermeture des frontières du Grand-Duché.

Son allocution a eu le mérite d'être claire: "70% des personnes qui travaillent dans le secteur médical au Luxembourg sont des frontaliers. Donc les personnes qui pensent que c'est une bonne idée de fermer les frontières, doivent savoir qu'on devra également fermer les hôpitaux."

Voilà qui règle la question. Si les résidents veulent des hôpitaux fonctionnels, ils devront se faire à l'idée que les frontières resteront ouvertes.

En ce qui concerne le trafic aérien, la ministre de la Santé a profité de l'occasion pour rappeler qu'à l'heure actuelle "le virus est aussi présent au Luxembourg que dans les autres pays, c'est pourquoi nous n'avons pas pris de mesures spécifiques concernant le trafic aérien".

Rappelons tout de même que Luxair a annulé la quasi-totalité de ses vols vers le nord de l'Italie. Enfin, à ce jour, aucune mesure de contrôle n'a été mise en place à l'aéroport du Findel.

Retrouvez l'intégralité de la conférence de presse traduite en français ci-dessous.