Le parquet de Luxembourg a ouvert une information judiciaire à l’encontre d’un entraineur de volley-ball, accusé d'avoir enregistré des images à caractère pédopornographique.

Coup de tonnerre dans le petit monde du volley luxembourgeois. Le Parquet de Luxembourg a fait savoir qu'un entraîneur a été arrêté sur mandat du magistrat instructeur mercredi et qu'il a été placé sous mandat de dépôt, après avoir été inculpé et interrogé.

Il est accusé d'avoir "fabriqué, détenu, diffusé, enregistré ou consulté des images ou vidéos principalement à caractère pédopornographique" il y a plusieurs années, alors qu'il dirigeait une équipe luxembourgeoise de volley-ball. Cet entraîneur, dont le nom n'a pas fuité, dirige toujours une équipe luxembourgeoise actuellement.

"La plupart des images, ajoute le Parquet, proviennent de cabines de douches et de vestiaires communs d’installations sportives et ont été enregistrées à l’insu des victimes surtout mineures à l’aide d’un équipement-enregistreur caché. Certaines séquences ont ensuite été continuées et diffusées à des tiers."

La police grand-ducale a saisi du matériel informatique. L'enquête devra désormais "préciser l’envergure des infractions."

La fédération luxembourgeoise de Volleyball se dit choquée "par cette nouvelle et soutient l’enquête avec tous les moyens possibles." Pour l'heure, elle indique ne pas avoir "eu connaissance des faits invoqués, mais condamne fermement toutes activités illégales et contraires aux valeurs morales et éthiques du sport."