Alors que 11 agences de la Banque et Caisse d'épargne de l'état vont fermer, d'autres services vont être renforcés.

L'annonce de la fermeture des agences de la BCEE a suscité beaucoup d'émoi et d'énervement la semaine dernière, mais selon la directrice générale de la banque, il ne s'agit pas d'une mesure économique.

Quelles sont les conséquences pour les clients et le personnel concerné ?

Effectuer un ordre permanent, changer la limite d'une carte ou virer de l'argent vers un autre compte: toutes ces opérations peuvent être gérées par téléphone ou sur internet, grâce notamment à une équipe de 20 personnes qui assistent les clients depuis Leudelange au nouveau centre "Servicedirect". Une aide cruciale pour les autres employés dans les agences, comme l'explique Carmen Jaffke de la délégation du personnel de la BCEE. Les agents présents auront ainsi plus de temps pour les clients qui se rendent au guichet.

La délégation du personnel met tout en œuvre afin de relocaliser les employés dans la zone à laquelle ils étaient affectés jusqu'à présent. Les 54 agences maintenues sont en cours de modernisation. Les clients ne pourront plus retirer de l'argent au guichet mais seulement aux distributeurs automatiques. Une tendance internationale vers le "cashless", selon le chef du réseau des agences de la Spuerkeess Gaston Molling, mais pas seulement.

De nombreuses agences ont bénéficié de travaux de rénovation ces dernières années et cela va encore continuer dans ce sens. Les grosses vitres blindées seront retirées au fur et à mesure afin d'ouvrir l'espace et de créer un contact direct avec le client.

Les agents sont d'ailleurs toujours présents afin d'aider les clients à mieux utiliser les distributeurs, ils peuvent même se déplacer chez les personnes à mobilité réduite.

Une agence mobile a d'ailleurs été créée il y a environ trois ans, un bus présent dans cinq localités pendant une heure et demie par semaine. Un service qui ne rapporterait pas beaucoup, selon Gaston Molling qui précise qu'il ne s'agit pas de faire du bénéfice à tout prix mais qui garantit un service à tous les clients. Il insiste sur le fait que, même si certaines agences ont fermé leurs portes, toute une série de services a été mise en place afin d'aider les clients dans leurs opérations bancaires quotidiennes.

D'autres communes pourraient d'ailleurs bénéficier de la présence du bus de la BCEE à l'avenir, des discussions sont en cours.

Plusieurs facteurs sont pris en considération comme la demande, l'affluence ou la situation des clients et la distance parcourue jusqu'à la prochaine agence ou la présence d'un distributeur à proximité.