Le 16 février marque le "jour du dépassement" ou "overshoot day" au Grand-Duché d'après l'ONG américaine Global Footprint.

Ce dimanche marque le "jour du dépassement" au Luxembourg. Vous nous direz: qu'est-ce-que cela veut bien dire?

Et bien concrètement, cela signifie que si le reste du monde consommait comme le Grand-Duché, on devait se reposer dès aujourd'hui sur des ressources non-renouvelables pour subvenir à nos besoins.

Au niveau mondial, c'est simple: il n'y a que le Qatar qui fait pire (11 février). En théorie, cela fait du Luxembourg le deuxième pays le moins écolo au monde.

QUID DE NOS VOISINS? 

D'après le classement de Global Footprint, les voisins du Grand-Duché s'en sortent mieux puisque le jour dépassement tombera le 5 avril en Belgique, le 3 mai en Allemagne et le 14 mai en France. Le jour du dépassement mondial devrait tomber au mois de juillet.

Si l'on se fie aux statistiques publiées par l'ONG Global Footprint, on devait attendre le mois de décembre pour atteindre cette date fatidique en 1970. Mais ça, c'était il y a 50 ans.