Plusieurs femmes vont représenter le Luxembourg lors du trek d'orientation 100% féminin qui se tiendra au Maroc à la fin du mois.

Elles sont quatre, elles travaillent au Luxembourg et elles partent bientôt pour un trek d'orientation qui les mènera au beau milieu du Sahara. Une idée farfelue qui est née il y a un peu plus d'un an dans les bureaux d'un groupe immobilier installé au Grand-Duché.

Dans la vie de tous les jours, Julie, Séverine, Sonia et Nadia sont collègues mais ces derniers mois et par la force des choses,  elles sont devenues une équipe. Une équipe qui, au delà du défi sportif que représente le trek "Elles Marchent", a voulu contribuer à une bonne cause.

"On a été touchées par le travail de la Fondation Autisme Luxembourg", nous explique Sonia pour qui "l'aspect solidaire" de la course compte énormément. La rencontre entre l'équipe surnommée "Iko'L" et la fondation s'est faite en août "et puis c'est allé très vite" admet Christophe Wantz, représentant de la Fondation Autisme Luxembourg.

Il n'en fallait pas plus pour qu'une récolte de fonds s'organise. D'abord via les partenaires et fournisseurs de l'équipe de trekkeuses improvisées et ensuite via la page facebook"Iko'L" où près de 1.000 euros ont déjà été récoltés. "Tout don privé est bienvenu" rappelle Séverine qui, comme ses coéquipières, attache beaucoup d'importance à son engagement vis-à-vis de la FAL.

Les dons iront directement à la fondation et seront investis "soit dans des activités de groupe, soit dans l'aménagement du foyer de Rambrouch" assure M. Wantz qui promet "une transparence totale".Une remise de chèque est prévue après le trek mais avant cela, les quatre aventurières devront braver le désert marocain.

Au programme: 120 kilomètres de marche répartis sur quatre jours. Les trekkeuses devront travailler en équipe et s'orienter "à l'ancienne (carte et boussole)" comme nous l'a fait remarquer Julie qui n'a pas caché son appréhension à l'idée de se perdre dans le désert.

L'aventure commencera le 28 février pour l'équipe qui prendra l'avion pour rallier Errachidia avant d'être transférée au premier bivouac. Le trek commencera officiellement le lendemain et s'achèvera le 3 mars pour les "Iko'L" qui participeront ensuite à une "journée solidaire" dans un village local.

S'en suivra une deuxième session du trek qui commencera le 6 mars. Une session à laquelle 4 autres femmes venues du Luxembourg participeront.