Le Statec a publié ses premières estimations concernant l'inflation. Et prévoit que la prochaine indexation des salaires aura lieu dans le courant de l'année prochaine.

Les prix à la consommation vont augmenter ces deux prochaines années: le Statec estime que l'augmentation sera d'un peu moins de 2% en 2020 et en 2021. Des prévisions qui indiquent une accélération de la hausse des prix, soutenue par le cours et la taxation des produits pétroliers et compensée par la gratuité des transports au 1er mars prochain.

Les prix ont d'ailleurs déjà été rehaussés ces derniers mois, notamment à cause du prix de l'électricité (+10% sur un mois) et un coût plus important des denrées alimentaires. S'y ajoute également l'effet de la précédente indexation, au 1er janvier 2020. Restera alors à observer la fluctuation du prix du baril de pétrole.

En conséquence, le Statec a établi trois scénarios d'inflation qui influeront directement sur la date du prochain index pour les salaires, traitements et pensions (+2,5% de hausse pour les travailleurs et les retraités).

  • une inflation basse, de l'ordre de 1,6% par an, qui déclencherait la tranche indiciaire au 3e trimestre 2021.
  • une inflation moyenne, de 1,7 puis 1,8% ces deux prochaines années. L'index interviendrait alors au 2e trimestre 2021.
  • une inflation forte, à 1,7 et 1,9%, qui permettrait de provoquer l'index au premier trimestre 2021.

Quoiqu'il arrive, l'inflation au Luxembourg sera plus forte que dans la zone euro, où elle n'a plus dépassé 1,5% depuis près de sept ans.