La tempête qui traverse le pays depuis dimanche midi est en train de s’essouffler, avec un bilan moins grave que redouté.

LE POINT CE MARDI MATIN

Les fortes rafales ne sont désormais plus qu'un lointain souvenir, même si Météolux maintient une alerte jaune avec un avis de vent fort. Cet avis est émis pour cette journée de mardi, de 7h jusqu'à 18h, et prévoit des rafales jusqu'à 70km/h observées dans tout le pays.

Météolux lance aussi un avis de crue, pour toute la journée. Ce risque d'inondations concerne tous les fleuves, sauf la Moselle. Plus d'informations sur le site www.inondations.lu.

Pour le reste de la semaine, les vents vont continue à mollir jusqu'à vendredi, avant de se renforcer à nouveau le week-end.

Certaines routes restent fermées à la circulation ce mardi midi: 
Le CR176 entre Differdange et Roudenhaff
À Luxembourg-Ville: la rue de Pulvermühl est fermée au niveau de la rue Auguste Charles jusqu'à 17h.

LE BILAN DE LA TEMPÊTE

Avec des vents légèrement inférieurs aux prévisions météorologiques et une bonne anticipation, le Luxembourg n'a pas eu à faire face à une crise majeure et a pu répondre aux sollicitations de la population.

Depuis dimanche 13h, tout au long de la nuit et jusqu’à lundi après-midi, de nombreux pompiers volontaires et professionnels se sont mobilisés. Le bilan des opérations fait état de 2.074 appels traités par le 112, 239 interventions liées aux intempéries à travers tout le pays et 61 Centres d’Incendie et de Secours ont été mobilisés et les autres mis en préalerte. En outre, environ 170 interventions non urgentes ont été transférées et traitées par les Ponts et Chaussées.

On dénombre cinq arbres tombés sur des voitures et un autre sur le tram sans faire de blessé. Ce lundi après-midi, le GRIMP (Groupe d’Intervention en Milieu Périlleux) est venu en soutien du CIS Pétange pour la sécurisation et l’évacuation d’une cheminée couchée sur un toit et menaçant de tomber sur la voie publique.

La vigilance reste de mise considérant les prévisions météorologiques qui restent perturbées.