Le marché du logement est très tendu au Luxembourg, c'est un fait. Il n'est pas simple de trouver un appartement, surtout dans la capitale.

Dans l'urgence, certains peuvent se laisser tenter par des annonces qui vont se révéler fausses. En effet, des photos truquées et de fausses informations sont parfois utilisées pour amener les clients à effectuer des virements bancaires. En fait, l'appartement n'existe pas, mais l'argent a bien été versé.

Exemple: un appartement meublé avec deux chambres à Belair pour 1.350 euros. Cela semble trop beau pour être vrai ... et effectivement, cet appartement n'existe pas, en tout cas pas à Luxembourg-Ville. La même photo apparaît sur d'autres sites internet. Le bel appartement à Belair, se retrouve soudain à Barcelone. Et ce n'est pas un cas unique: d'autres appartements sont ainsi proposés à la location en plusieurs endroits dans le monde.

Quand nous demandons de pouvoir visiter l'appartement, une personne qui se présente comme le propriétaire, écrit qu'elle travaille à l'étranger. Elle propose que nous versions une garantie et ensuite, elle nous enverra les clés pour la visite.

La pression du marché

Si des gens se laissent embarquer dans de telles propositions, cela tient aussi au marché immobilier si tendu au Luxembourg.

Pascal Koehnen, du service juridique de l'ULC: „C'est un fait que l'offre est mini et que la demande est énorme. Dans ce contexte, il y a une pression. Et il y a alors des personnes qui se précipitent sur quelque-chose qu'elles vont regretter. C'est-à-dire que des gens qui sont déjà plutôt mal, vont encore s'enfoncer davantage avec de telles manoeuvres."
On peut toujours tomber sur ce type d'arnaques quel que soit le site sur lequel on se trouve.

Pascal Koehnen: „Le domaine ".lu" inspire confiance. Surtout pour nous, Luxembourgeois, parce que nous pensons alors qu'il ne peut rien se passer sur un site luxembourgeois, (...), mais c'est justement là-dessus, qu'ils jouent."

La prudence s'impose donc, particulièrement quand les prix sont peu élevés, quand les contacts sont difficiles à joindre et lors de la demande de versement d’acomptes, particulièrement vers une banque à l’étranger.

25 plaintes par an


Si vous êtes victimes d'une telle arnaque, il faut impérativement contacter la police. Environ 25 plaintes sont déposées chaque année pour de fausses annonces immobilières.

Frank Stoltz, de la Police grand-ducale: „Ce qui est important, c'est quand des gens ont effectué un paiement et qu'ils remarquent que ce n'est pas nécessairement ok, ils doivent voir aussi rapidement que possible avec leur banque s'ils peuvent éventuellement annuler le paiement ou au moins le bloquer. Il est aussi important que dans tous les cas, ces gens portent plainte auprès de nous, afin que nous puissions enquêter."

Les différents sites immobiliers travaillent à détecter les fausses annonces et à les supprimer.

Le site internet sur lequel nous avions trouvé la fausse annonce, nous écrit qu'il appelle aussi ses utilisateurs à signaler les arnaques.