Les mégots de cigarettes sont les déchets que l'on retrouve le plus souvent dans la nature.

Cette pollution présente d'énormes problèmes, notamment pour les animaux qui risquent d'ingurgiter les mégots. Les substances toxiques qu'ils renferment se retrouvent aussi dans les sols et dans les eaux. Un mégot peut mettre jusqu'à 15 ans pour se décomposer de manière naturelle. C'est surtout le filtre qui pose problème dans la nature.

Une campagne de nettoyage a été organisée dans au parc municipal à Luxembourg-ville pour sensibiliser les fumeurs et de rendre à cet espace vert sa beauté naturelle. Antonio Casafina a lancé cette campagne de nettoyage à la Kinnekswiss sur Facebook et en a profité pour informer les bénévoles présents ce dimanche.

On ne retrouve pas que du tabac dans les cigarettes mais également du plastique. Les animaux comme les oiseaux les confondent avec de la nourriture et peuvent en mourir. Jeter les mégots aux égouts n'est pas une solution puisqu'ils atterriront un jour ou l'autre dans la mer ou l'océan. Un mégot de cigarette peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau.

Entre 10h et 16h ce dimanche, de nombreux volontaires se sont relayés pour nettoyer le parc et les alentours. La motivation était d'ailleurs plus forte que les températures relativement froides.

Le reportage de RTL Télé (en luxembourgeois):

Et soll ee keng Zigarettestëmp op de Buedem geheien
Zigarettestëmp si Schätzungen no weltwäit deen Offall-Produit, deen am heefegsten an der Natur ewechgeheit gëtt.