Des peines de prison ferme comprises entre six mois et trois ans, ont été prononcées dans le procès d'une grosse affaire de drogues.

La gérante du café, qui avait mis son établissement à disposition pour le trafic de stupéfiants, a écopé d'une peine d'un an de prison ferme et d'une amende de 10.000 euros. Les juges ont également ordonné la fermeture définitive de l'établissement. Par ailleurs, l'ex-gérante n'a plus le droit d'exploiter un café pendant une période de dix ans.

En octobre 2018, la police avait lancé près de la gare d'Esch une spectaculaire opération visant le milieu de la drogue. Auparavant, elle avait surveillé pendant plusieurs semains le voisinage immédiat du café.