En décembre 2018, 252 reptiles, dont 123 venimeux, avaient été saisis dans un appartement à Esch.

Le tribunal de Luxembourg a rendu son verdict dans une affaire de maltraitance animale: 4.000 euros d'amende, trois ans d'interdiction de posséder un animal et la fermeture du commerce tant qu'il ne disposera pas d'une autorisation.

Des serpents et des scorpions, entre autres, avaient été découverts dans l'appartement d'un homme à Esch. Les animaux venimeux avaient été envoyés dans un établissement spécialisé à Munich, les autres au Centre de soins pour la faune sauvage à Dudelange.