Sur les 1.700 tests Nifty pratiqués à ce jour, 16 anomalies chromosomiques ont pu être détectées par le LNS.

Les tests prénataux Nifty réalisés au Laboratoire national de Santé depuis août dernier, remplissent tout à fait leur objectif. C'est ce qu'ont répondu les ministres Etienne et Romain Schneider à une question parlementaire des députés DP Carole Hartmann et Gusty Graas. Sur les 1.700 tests pratiqués à ce jour, 16 anomalies chromosomiques ont pu être détectées par le LNS.

Le test Nifty est remboursé par la Caisse nationale de Santé et n'est pas limité aux grossesses à risque. Il peut être pratiqué sur toute femme enceinte qui le souhaite, sous réserve d'une prescription médicale.

C'est au Conseil scientifique du domaine de la santé qu'il appartiendra de se prononcer sur l'orientation à prendre par rapport au test de dépistage de la trisomie Nifty, à savoir un dépistage ciblé ou un dépistage généralisé.

Le coût du test Nifty s'élève à 380 euros par diagnostic.