La décharge n'aurait obtenu jusqu'à présent aucune des autorisations nécessaires et ne disposerait pas des études prescrites par la loi, selon le site d'information en ligne Reporter.

Le crassier de Differdange est utilisé pour l'élimination des déchets industriels dangereux sans cadre légal clair, selon le site d'information en ligne Reporter. Aucune des autorisations nécessaires et des études prescrites par la loi n'aurait été fournie par quiconque.

Malgré cela, les administrations publiques tolèrent depuis des années le dépôt des déchets. Ce sont principalement des déchets issus de la production d'acier qui sont entreposés sur le site de 150 hectares situé entre Differdange et Sanem.

Le ministère de l'Environnement a confirmé à Reporter, qu'il s'agissait d'une décharge illégale, car elle n'a jamais été autorisée par aucun ministre. L'un des plus gros problèmes aurait été la décharge d'ArcelorMittal.

Les autorités communales de Differdange et de Sanem réclament depuis longtemps un état des lieux du site, mais rien ne s'est encore produit. Les terrains concernés appartiennent à ArcelorMittal et à l'Etat.