C'est le moyen de contraception le plus utilisé au monde où deux tiers des femmes en font l'usage.

C'est en 1957 la pilule contraceptive fait sa première entrée sur le marché aux Etats-Unis. L'objectif initial du produit était d'atténuer les douleurs que les femmes peuvent ressentir pendant leurs règles. Un peu plus tard, dans les années 60, la pilule apparaît sur le marché en tant que pilule contraceptive et révolutionne la contraception au niveau mondial.

La pilule est le contraceptif le plus utilisé au monde, car elle présente plusieurs avantages: c'est le moyen de contraception le plus sûr et il est également parfois prescrit contre l'acné. En revanche, il peut également mener à la déshydratation de la personne.

Depuis 2 ans, la pilule est de plus en plus critiquée et l'hostilité des femmes envers elle grandit. Les raisons pour ce revirement de situation: les effets secondaires de la pilule. Du mal de tête aux sautes d'humeurs jusqu'à la thrombose.

En France, 20 femmes sont mortes des suites d'une thrombose causée par la pilule contraceptive en 2013. 
D'un autre côté, la pilule est aujourd'hui plus accessible que jamais. Au Luxembourg, les femmes sont remboursées sur l'achat de leur pilule jusqu'à leur 30 ans.

D'après les gynécologues, de plus en plus de femmes décident d'abandonner la pilule. Ce dont les médecins se félicitent car la pilule n'est pas un simple bonbon et se doit d'être prescrite de manière consciencieuse. D'un autre côté, les risques liés à la pilule n'étant plus présents d'autres risques sont à prendre en compte. 
Quels sont les risques? Quelles sont les inquiétudes des femmes à l'égard de la pilule? Quelles sont les alternatives? À quel point la discussion est-elle fondée? 
Toutes les réponses ce soir lors de notre reportage dans le Magazin.