Le document fait un peu plus de 150 pages et résume dix avis différents, y compris celui de la Banque Centrale, des chambres professionnelles et du Conseil d'Etat.

Après la présentation du projet de Budget 2020 le 14 octobre dernier par le ministre des Finances, les commissions concernées se sont réunies plus de 18 fois lors de réunions bilatérales entre rapporteur du budget et représentants de la société civile tels que: Stëmm vun der Strooss, Caritas et d'autres syndicats.

Le rapport met en lumière la politique budgétaire à moyen terme, les recettes et dépenses de l'Etat. Concernant le PIB du bien-être, détaillé sur plus de 40 pages, Yves Cruchten a désiré mettre en avant la pauvreté, les inégalités dans les pays, les logements et le monde du travail au Luxembourg.

Concernant le besoin d'infrastructures publiques, telles que les écoles ou administrations, les députés du LSAP proposent de mettre en place une commission nationale, comme la '"National Infrastructure Commission" en Angleterre, qui aurait pour but de se concentrer exactement sur ces problèmes.

Le rapport de Yves Cruchten sera déposé à la Chambre mardi prochain. Après une présentation du ministre des Finances, les débats concernant le budgets pourront débuter.