Le Luxembourg a réussi à maintenir le niveau en 2019, mais le Statec est moins optimiste pour l'année prochaine.

Les différentes guerres commerciales, comme celle entre les États-Unis et la Chine, sont la cause d'un ralentissement de l'économie mondiale. La production et les investissements en ont également souffert.

Les marchés ont du mal à évoluer en ces temps d'insécurité, la zone Euro n'a pas été épargnée dont l'Allemagne au premier plan. Le partenaire principal du Luxembourg dans le domaine du commerce a dû revoir ses pronostics de croissance à la baisse pratiquement chaque mois.

Cette tendance devrait encore être observée en 2020.

L'économie luxembourgeoise a affiché de bons résultats au premier semestre de l'année, une stagnation relative s'est ensuite installée au cours des mois suivants. Cette situation devrait d'ailleurs perdurer encore pendant quelque temps.

L'inflation devrait également être relativement modérée l'année prochaine avec un taux de 1,6%, après un début 2019 à 2%. Ce repli s'explique par le contrecoup des fortes hausses de 2018.

Les salaires continuent de progresser dans l'ensemble de la zone Euro, mai sun ralentissement est à prévoir en fonction du freinage de l'économie. Le Statec table sur une croissance des salaires de 2,5% en 2020, après avoir connu 3,3% de hausse en 2018.

Enfin, le marché du travail devrait connaître un petit bond de 3,2% alors que le chômage devrait rester stable à 5,3% de la population active.