Un enfant de deux ans a perdu la vie dans un accident qui est survenu dimanche soir à proximité de la patinoire du marché de Noël de Luxembourg.

Drame dans la capitale luxembourgeoise dimanche soir. Un enfant en bas-âge est mort après avoir été touché par des débris provenant d’une sculpture de glace qui avait été installée sur la place Guillaume II à l’occasion du marché de Noël.

La jeune victime a été prise en charge sur place. Malheureusement, les secours n’ont pas pu la sauver. Les circonstances de la chute de la sculpture restent inconnues à ce stade. La police scientifique, un représentant du Parquet et les secours se sont rendus sur les lieux du drame dimanche.

Lundi matin, le Parquet a confirmé qu'une enquête pour homicide involontaire avait été ouverte et en a profité pour rappeler qu'un appel à témoin était en cours. Si vous avez été témoin de l'accident, vous êtes prié de contacter les autorités au numéro suivant: 24 44 04 500 ou au 113.

Les autorités de la Ville de Luxembourg et le Luxembourg City Tourist Office (LCTO) qui organisent les marchés de Noël et les festivités alentours ont, par respect pour la famille, décidé de fermer les marchés lundi.

"ÇA N'A PAS PU TOMBER TOUT SEUL"

Nous avons contacté le sculpteur de la société Ice & Art qui a réalisé l’œuvre en question.

Très ému, il nous a confié: "On est tous choqués, moi le premier. Ça ne peut pas arriver une chose pareille" précisant que "ça n’a pas pu tomber tout seul, c'est impossible". D'après lui, jamais une de ses sculptures ne s'était effondrée.

Interrogé sur la nature de la glace utilisée, il nous a confirmé que ce n’était "que de l’eau pure, sans air, ce qui fait qu'elle est totalement transparente et qu'on verrait le moindre défaut".

Enquête oblige, mais aussi par respect pour la famille, il n’a pas souhaité faire plus de commentaires.

UNE SCULPTURE DE 2,5M DE HAUT

Lors d'un point presse qui a eu lieu lundi après-midi, la Bourgmestre Lydie Polfer a d'abord répété les faits et les a qualifié de "terriblement dramatique".

Elle a également rappelé que c'est à l'enquête d'établir les responsabilités. La police et le CGDIS étaient immédiatement sur place et ont mis en place un cordon pour sécuriser l'endroit.

Le groupe de support psychologique a été mis en place au sein de l'Hôtel de Ville pour encadrer les parents et les personnes présentes.

Lydie Polfer a réitéré les condoléances et les pensées de l'ensemble du conseil échevinal.

Marc Angel, en tant que président du Luxembourg City Tourist Office (LCTO) a expliqué que l'entreprise qui a réalisé la sculpture a déjà reçu d'autres commandes du LCTO à trois reprises, sans aucun problème.

"Nous connaissons les compétences et l'expérience de cette entreprise qui n'a jamais connu d'accident".

Il a précisé que la sculpture qui, dans son ensemble mesurait 2,5m et pesait 2,2 tonnes, était destinée à devenir une oeuvre participative qui pouvait accueillir du public sur le trône en glace et que la construction avait été réalisée dans les règles de l'art "en suivant le cahier des charges et les règles de sécurité".

Myriam Meyer, directrice adjointe de la police pour la région de Luxembourg a rappelé que le parquet étaient à la recherche de témoins. "Beaucoup de gens ont filmé et photographié l'installation de la sculpture et l'accident qui pourraient être utiles à l'enquête".

"Pour l'instant, il y a plus de questions que de réponses", a conclut Lydie Polfer.

Dans l'assemblée, on a pu voir aussi des représentants de l'association des forains, visiblement affectés.