Pour la première fois depuis les premières informations sur le projet de construction d'un centre de données au Luxembourg, un responsable de Google a accepté une interview.

Depuis juillet 2017, la rumeur de la construction éventuelle d'un centre de données de Google à Bissen circule au Luxembourg. Rumeur qui s'est transformée en annonce quand le géant américain a confirmé vouloir acheter les terrains, puis en combat politique dans la commune entre les pro et les anti-Google.

Les choses semblent enfin avancer dans ce dossier. L'invitation des habitants de Bissen à une séance d'information, ce jeudi a déjà des allures d'avancée. L'interview exclusive de Fabien Vieau, responsable du développement des centres de données européens de Google, nous permet d'en savoir un peu plus.

"Beaucoup d'études ont été entreprises depuis un an, mais malgré les avancées dans la procédures, nous n'avons pas encore assez d'informations pour prendre une décision", estime-t-il. "Nous sommes toujours très intéressés par une implantation au Luxembourg et nous serions très heureux de pouvoir la réaliser", insiste le responsable.

Deux centres de données pourraient être construits, représentant chacun un investissement de 600 millions d'euros (soit 1,2 milliard en tout), et pouvant créer plusieurs centaines d'emplois. Le bâtiment devrait couvrir 30.000 m2 au sol et monter sur deux étages, pour une hauteur maximale de 25m, soit bien moins qu'annoncé par le ministère de l'Économie.

Selon les dires du responsable que nous avons interviewé, il pourrait être opérationnel en 2023 ou 2024 au plus tard.

Fabien Vieau se montre confiant quant aux questions environnementales que pose cette implantation. "Le système de refroidissement utiliserait en effet une source d'eau et, après des études, une connection à l'Alzette semble la plus appropriée". Il affirme que l'impact en terme de température serait "relativement faible, négligeable, non-mesurable."