L'Ombuds-Comité pour les droits des enfants (ORK) a remis mardi matin son rapport annuel au Président de la Chambre des députés et au ministre d'Etat.

Il ressort de ce rapport qu'en 12 mois, 130 nouveaux dossiers, qui concernent en tout environ 250 enfants, ont été ouverts auprès de l'Ombuds-Comité. Une trentaine de dossiers portent sur des cas de divorce ou de séparation, une douzaine sur des enfants de demandeurs d'asile et neuf dossiers avaient pour sujet le placement d'un enfant dans un foyer ou un placement judiciaire.

Dans le rapport de l'ORK, il est aussi question de violences à l'encontre d'enfants dans l'environnement familial, ainsi que des droits des enfants à l'école ou dans le sport.

Par ailleurs, un projet de loi sur la mise en place d'un nouvel "Ombudsman pour enfants et adolescents" est en cours d'élaboration.