Chiotte alors, ce mardi 19 novembre est la journée mondiale des toilettes (si, ça existe)! L'occasion de se pencher sur les WC publics et privés du Grand-Duché...

Dans beaucoup de pays, on y va quand on n'a plus le choix, et en se pinçant le nez: les toilettes publiques font partie des services publics les plus redoutés.

Mauvaises odeurs, papier toilette épuisé, absence de poubelle pour jeter serviettes et tampons font partie des grands classiques... Mais il y a encore beaucoup d'autres menaces qui nous attendent dans ces "lieux d'aisance" (une expression bien pourrie pour désigner un lieu qui met si souvent mal à l'aise).

Et au Luxembourg? À l'occasion de ce 19 novembre, instaurée "Journée mondiale des toilettes" par l'ONU,  nous vous proposons un petit sondage pour avoir votre avis sur les WC publics du pays. Sont-ils assez propres, assez nombreux, accessibles? N'hésitez pas à voter et à témoigner dans les commentaires.

Luxembourg-ville, par exemple, met gratuitement à disposition de ses citoyens et visiteurs un certain nombre de toilettes publiques. Vous pouvez en avoir la liste détaillé en cliquant ici.

AU LUXEMBOURG, DES WC POUR TOUS

Et tant qu'on parle de ce sujet, notons que le Luxembourg fait une fois encore partie des pays où il fait bon vivre. Selon Eurostat, en 2018, environ 2,1% des habitants de l'Union européenne (UE) vivaient dans un logement sans toilettes à l'intérieur (Cela représente une diminution de 1,2 point par rapport à 2010). Les pourcentages les plus faibles sont ainsi enregistrés en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Suède. Les pires pays en la matière sont la Roumanie (27% n'ont pas de toilettes à l'intérieur), la Bulgarie (15,3%), la Lituanie (10,6%), la Lettonie (9,9%) et l'Estonie (5,3%).