Inaugurée jeudi en présence des édiles de la capitale, la Fnac a ouvert ses portes au public ce vendredi matin.

Un CEO venu de Paris, une bourgmestre tout sourire, des élus en nombre, des dizaines de journalistes et des invités en pagaille... l'ouverture de la Fnac faisait, ce jeudi soir, figure d'événement. Il faut dire que cela fait plusieurs années que le centre-ville de Luxembourg subit le chantier de construction du Royal Hamilius. Avec l'ouverture de la Fnac, c'est une première réalisation qui vient enfin de se concrétiser.

L’arrivée de ce mastodonte de la distribution sera suivie d’ici quelques semaines par les autres enseignes annoncées comme Delhaize ou les Galeries Lafayette. Le centre commercial Royal Hamilius changera sans doute la dynamique du centre-ville.

Nous avons été à la rencontre de commerçants voisins - librairies, magasin de photos - pour mesurer leur inquiétude face à ce concurrent de poids. Si certains craignent que les enseignes de mode ou de beauté soufrent de l'arrivée des Galeries Lafayette, ils se montrent contents de l'attractivité du centre commercial et des clients qu'elle va drainer dans le quartier.

L’arrivée de la Fnac n’est donc pas redoutée. Chacun mettant en avant ses qualités dans la sélection des produits, le conseil personnalisé, l'indépendance des choix ou le professionnalisme du personnel.

En revanche, l'essor de la vente en ligne préoccupe les commerçants: "Notre principal concurrent, ce n'est pas la Fnac, c'est Amazon", conclut ainsi Madame Gourdin-Mersch de la Librairie française.