L'Agence spatiale luxembourgeoise a signé des partenariats de collaboration avec la Nasa et l'agence spatiale allemande.

Le Luxembourg a de grandes ambitions et cela se concrétise par ses choix de partenaires. Une délégation du Grand-Duché, comptant notamment son agence spatiale et le ministre de l'Économie Étienne Schneider, était ce mardi à Washington pour prendre part au 70e congrès international de l'aéronautique.

C'est lors de cet événement que l'agence luxembourgeoise a signé deux documents renforçant ses collaborations avec la Nasa et l'agence spatiale allemande.

Avec les États-Unis, le Luxembourg fait partie des premiers pays à s'être doté d'une législation rendant possible l'exploration des ressources spatiales. L'accord de coopération signé ce mardi avec la Nasa détaille "un certain nombre de potentiels futurs terrains de collaboration, incluant l'exploration spatiale et l'utilisation de ses ressources, ainsi qu'un partage de données scientifiques et de formation dans ce domaine". Il renforce aussi le premier accord déjà trouvé en mai 2019.

Dans le même temps, le Luxembourg a signé avec l'Allemagne une lettre d'intention de collaboration dans la recherche spatiale, la navigation, les communications satellites ou encore la robotique. "L'agence spatiale allemande est un partenaire de longue date et nous souhaitons développer nos activités de recherche dans l'utilisation des ressources spatiales, pour le bénéfice de tous", a déclaré le président de l'agence spatiale luxembourgeoise.