20 entreprises ont introduit une demande d'octroi de chômage partiel en octobre. Le Comité de conjoncture a donné son accord à 18 demandes.

Sur les près de 5.000 salariés concernés, plus de 1.700 travailleront à horaire réduit en novembre. Les dépenses à charge du Fonds pour l'emploi s'élèveront à plus de 2,2 millions d'euros si toutes les entreprises concernées profitent intégralement du chômage partiel accordé.