Il y a deux jours, RTL avait signalé que des déchets de toutes sortes avaient été déposés entre le numéro 75 du Boulevard Kennedy et la rue des Muguets.

Parmi ces déchets, pour la plupart des déchets inertes provenant d'un chantier, il y avait notamment des bouteilles contenant un liquide d'isolation toxique et des sacs renfermant des matériaux d'isolation. Un panneau portant la mention "Luxtram schafft hei" (Lustram travaille ici) avait aussi été abandonné parmi les ordures.

Des journalistes de RTL ont interrogé les autorités compétentes, l'Administration de l'Environnement, Luxtram et le Fonds Kirchberg pour savoir qui était responsable.

Luxtram a fait savoir que l'affaire allait être suivie avec le plus grand sérieux. L'Administration de l'Environnement a annoncé qu'elle allait ouvrir une enquête et les responsables du Fonds Kirchberg ont interrogé les "Ponts et Chaussées Kirchberg", qui ont pris contact avec la société. Le Fonds Kirchberg précise qu'il n'est pas responsable de cette décharge sauvage, mais bien l'entreprise de construction.

Deux jours après les révélations de RTL, la palette avec le liquide d'isolation a été évacuée.

© Domingos Oliveira / RTL