Rapporté à la population, le nombre de personnes travaillant dans le secteur postal diminue en Europe, constate Eurostat. Le Luxembourg apparaît en queue de peloton.

On ne va certainement rien vous apprendre: le secteur des services postaux a connu des jours meilleurs, et cela se ressent au niveau de l'emploi. Ainsi, en 2018, au niveau de l'UE, en moyenne 42 personnes sur 10 000 habitants travaillaient dans ce secteur (soit 1,8 million de personnes en tout). Cela représente une diminution de 12,5% par rapport à 2008 (48 personnes).

Par emploi dans les "services postaux", il ne faut pas comprendre uniquement les facteurs, mais l'ensemble de la chaîne de services, qui va du ramassage jusqu'à la livraison de lettres et de colis.

L'institut européen de la statistique (Eurostat) a donc regardé pour chaque pays ce que représentaient ces services postaux en nombre d'employés. Et le Luxembourg se trouve en queue de peloton, avec 30 personnes sur 10.000 habitants travaillant dans le secteur.

C'est le chiffre le plus bas de la Grande Région (Allemagne: 50,8; Belgique: 40,5; France: 36,9). C'est aussi moitié moins que le Royaume-Uni (61 personnes). En revanche, les taux les plus bas ont été enregistrés au Portugal, en Grèce et à Chypre, avec 16 personnes environs.

Ces chiffres sont évidemment à prendre avec des pincettes, car ils ne présument pas de la qualité des services postaux: sur un petit territoire comme le Luxembourg, qui demande moins d'infrastructures postale que dans d'autres pays, le besoin en personnel est certainement moins élevé.

QUELQUES CHIFFRES SUR LE LUXEMBOURG

Autre tendance globale, l'envoi traditionnel de courrier subit l'assaut de la digitalisation (e-mails, factures électroniques, etc.). Une tendance qui serait d'ailleurs bien plus marquée sans la vente en ligne qui booste les livraisons de colis.

Un rapport de l'Institut luxembourgeois de régulation publié en décembre 2018 donne plusieurs chiffres sur ce phénomène au Grand-Duché.

Alors que l'envoi de courrier postal a connu une diminution de 1,3% en 2017, celui des services de colis a progressé de 5,8%. Ce dernier représente désormais près d'un tiers du marché total des services postaux. En 2017, le nombre moyen de colis réceptionnés par habitant est d’un colis par mois, celui des envois de courrier postal est de 21,78 courriers par mois.

Toujours en 2017, le volume total des envois postaux était de 194 millions d'envois, soit une baisse de 2,3% par rapport à 2016. Toujour selon les statistiques collectées en 2017, le secteur des services postaux totalisait plus de 1.800 employés.