La troisième tour de la Cour de Justice de l'Union européenne au Kirchberg sera inaugurée ce jeudi.

Le premier bâtiment de la Cour de Justice de l'Union européenne avait été inauguré en 1973. Suite aux élargissements successifs de l'Union européenne, le site a été agrandi à cinq reprises. Au début des années 90, l'architecte français, Dominique Perrault, a été associé au projet, avec deux tours qui marquent la skyline du Kirchberg. Sa troisième tour sera inaugurée officiellement aujourd'hui, mais il était déjà présent mercredi à Luxembourg, où il a participé à une visite guidée de l'édifice.

Les trois tours de la Cour de Justice et la Bibliothèque nationale de France à Paris sont les édifices publics les plus connus conçus par Dominique Perrault, qui revient sur leur spécificité: "la Cour de Justice ne rapporte rien. Ce n'est pas comme un musée où on paye son entrée, où on a une boutique etc. La Cour est au service des citoyens, des juges de l'Union européenne."

MULTILINGUISME

Aujourd'hui, plus de 2.200 fonctionnaires, majoritairement des femmes, travaillent sur le site ainsi que 11 avocats généraux et 84 juges. L'institution est basée sur un principe, comme l'explique l'attaché du greffier Arnaud Bohler: ''C'est le principe du multilinguisme, c'est-à-dire que les affaires peuvent être introduites dans n'importe laquelle des 24 langues de procédure."

MIXITÉ

Les architectes qui ont travaillé au bâtiment, parlent à propos du style, de mixité emblématique et de rituel et de l'autre côté de transparence et de modernité. Exemple: les sièges de la salle d'audience, dont l'étoffe pourrait dater du 18e siècle, mais dont les accoudoirs renferment les technologies les plus modernes.

Et la troisième tour s'aligne sur ce concept, selon Dominique Perrault: ''Cette tour est mixte du point de vue de la couleur, une partie noire, une partie dorée, l'ensemble formant un seul et même bâtiment. Donc c'est un peu la conclusion, le point d'orgue de l'ensemble de cette architecture."

Cette troisième tour a été construite avec un budget de 132 millions d'euros.