Quatre jours après l'incendie qui s'est déclaré sous la place des Martyrs, certaines questions restent en suspend.

Jeudi, les représentants de la Ville de Luxembourg sont revenus sur l'incendie qui a capté l'attention de tous les médias du pays quatre jours plus tôt.

Enquête en cours oblige, la question de l'origine de ce feu n'a pas été abordée par la Bourgmestre, Lydie Polfer. Cependant, alors que les spéculations allaient bon train, il nous a été confirmé qu'il n'y avait pas de voiture électrique parmi les véhicules qui ont brûlé.

Autre déclaration marquante: le niveau -1 du parking souterrain de la place des Martyrs n'était pas équipé d'extincteurs automatiques à eau. Interrogés à ce sujet, les représentants présents ont répondu qu'il s'agissait d'un parking "vieux de 35 ans" et que "c'était en accord avec les normes de l'époque".

Les voitures qui ont brûlé lundi / © Mobile Reporter

Lydie Polfer a profité de l'occasion pour lancer un appel aux propriétaires des 74 voitures qui se trouvent toujours au niveau -1 du parking de la place des Martyrs: "Contactez vos assurances puis une dépanneuse pour récupérer vos véhicules."

Les voitures en question pourront être récupérées à partir de lundi prochain mais seulement via un service de dépannage et devront subir "un traitement de nettoyage spécifique avant toute utilisation".

En ce qui concerne les voitures garées aux niveaux -2 et -3, la Ville de Luxembourg a communiqué qu'elles "peuvent être récupérées par leur propriétaire".

Enfin, pour les abonnés du parking, "des emplacements seront mis à leur disposition dans le parking Fort Wedell situé rue du Commerce". Ils seront contactés par l'exploitant du parking "dans les meilleurs délais".

A ce stade, on ne sait toujours pas quand le parking rouvrira: "Le parking doit subir des travaux de stabilisation et de réfection dont l’envergure n’est pas déterminée à ce stade et une enquête policière est en cours pour déterminer les causes de l’incendie."