Une vaste arnaque aux diamants opérée par une société luxembourgeoise a été démantelée en début d'année.

Les profits étaient trop beaux pour être vrais, mais de très nombreuses personnes sont tombées dans le piège. En mars dernier, la société Rawstone Business Holding étaient placées en faillite après avoir escroqué plusieurs dizaines d'épargnants dans la Grande Région.

Son stratagème, bien ficelé, proposait d'investir dans la taille de diamants avec un emprunt obligataire et un taux de 9,9% en retour, précise Le Républicain Lorrain, qui a rencontré plusieurs des trois cent victimes recensées.

Un placement en or, mais sous le vernis, c'est du plomb que cachait l'offre. Le responsable de l'entreprise, un Français installé au Luxembourg qui n'a jamais effectué de transaction pour des pierres précieuses, utilisait l'argent investi par ses clients pour payer les intérêts de ses nouvelles victimes. Un stratagème qui a permis de récolter plusieurs millions d'euros et de faire durer l'escroquerie, avant que les paiements ne prennent du retard puis ne s'arrêtent à l'été 2018.

Fin mars 2019, la police luxembourgeoise avait publié un appel à témoins pour retrouver les victimes de Rawstone, aujourd'hui poursuivie pour escroquerie et abus de confiance. L'individu derrière la compagnie a été placé "en détention préventive en février et y est toujours" nous précise la justice luxembourgeoise. Les victimes ne sont elles pas sûres de récupérer leur investissement.