Avec une moyenne de 9 élèves par enseignant dans le primaire, le Luxembourg affiche le meilleur ratio européen... et la France le pire.

C'est un chiffre qui peut surprendre: au Luxembourg, on compte en moyenne 9 élèves par enseignant dans le primaire.

La réalité est évidemment plus complexe, précise l'institut européen de la statistique (Eurostat): "Le ratio élèves / enseignant est calculé en divisant le nombre d'élèves équivalents temps plein par le nombre d'enseignants équivalents temps plein enseignant" durant l'enseignement primaire, soit généralement "entre 5 et 7 ans". Bref, ce ratio ne tient pas compte des cas particuliers et ne doit pas être confondu avec la taille moyenne des classes, ajoute Eurostat.

Mais il constitue néanmoins un élément de comparaison éclairant au niveau européen, où l'on compte 29,3 millions d'élèves et 2,2 millions d'enseignants dans le primaire.

LE PIRE RATIO EST ATTEINT PAR LA FRANCE

Et c'est bien le Luxembourg qui affiche avec ces 9 élèves par enseignant le ratio le plus bas, donc théoriquement le plus avantageux: plus il y a d'enseignants par élève, plus ces derniers peuvent espérer recevoir correctement une éducation en langues, mathématiques et autres sciences fondamentales.

En 2017, la moyenne européenne est ainsi de 14,7 enseignants par élève. Le pire ratio est atteint par notre voisin, la France, avec 19,6 élèves. Toujours dans la Grande-Région, l'Allemagne est au-dessus de la moyenne européenne avec plus de 15 élèves, tandis que la Belgique est en-dessous avec près de 12 élèves.