Mercredi matin, le directeur de la Chambre de Commerce, Carlo Thelen, était l'invité de la rédaction de RTL Radio.

Le climat au sein de l'économie mondiale n'est pas au mieux, confirme Carlo Thelen, le directeur de la Chambre de Commerce.

Les incertitudes sont grandes, notamment à cause de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, une situation inutile à rapporter à des décisions politiques erronées.

Risque de crise majeure

Il y a clairement un risque de crise majeure. Toutes les cartouches pour pratiquer une politique anticyclique, ne sont plus là. La situation n'est  pas encore dramatique, mais il faut être prudent.

En ce qui concerne le Brexit, on ignore totalement dans quelle direction on se dirige, il faut attendre. Le Luxembourg est prêt et à court terme, l'impact du Brexit pourrait être positif. Mais il pourrait y avoir des conséquences plus graves à long terme. Jusqu'à présent, la place financière londonienne était un allié proche et un partenaire commercial important.

Optimisme relatif des entreprises luxembourgeoises

En règle générale, les entreprises luxembourgeoises restent relativement optimistes. Il y a des craintes concrètes au niveau du recrutement, des coûts et de la flexibilisation. Il faut saluer les mesures politiques prises pour offrir plus de flexibilité aux salariés, mais il faudrait aussi une compensation pour les petites et moyennes entreprises.

La digitalisation pourrait être accélérée, notamment dans le secteur de l'éducation, selon Carlo Thelen. La programmation devrait être introduite plus globalement dans le système scolaire.