La ministre de la Coopération a eu l'occasion dimanche de se faire une idée de la situation à l'hôpital Maria Teresa au Laos.

Cet hôpital, qui est issu d'une coopération luxembourgeoise, est l'exemple type de la direction que pourrait prendre la médecine rurale dans le futur.

Le Ministère de la Coopération est actif depuis 20 ans au Laos, un des 7 pays partenaires de la coopération luxembourgeoise.
En 2003, les hôpitaux sont devenus une grande initiative de cette coopération. Cet investissement est vite devenu indispensable pour les habitants du Laos.

Au total, ce sont 200 personnes qui travaillent dans cet hôpital, dont 30 docteurs, 80 infirmiers et énormément de volontaires.

Dans un pays où la prise en charge médicale n'est pas une réalité et où un quart de la population se trouve sous le seuil de pauvreté, on comprend rapidement le besoin d'une coopération et d'un soutien de la part du Luxembourg.

Le Luxembourg a jusqu'à maintenant investit pas moins de 4 millions d'euros dans les infrastructures et dans l'éducation médicale au Laos.