Verra-t-on bientôt des drones survoler nos (auto)routes comme en Espagne?

Des drones pourraient être utilisés dans un futur plus ou moins proche afin de détecter et sanctionner le comportement dangereux de certains automobilistes sur les routes luxembourgeoises.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de la Sécurité intérieure, François Bausch jeudi après-midi dans une réponse parlementaire adressée au député DP Max Hahn.

"Un concept stratégique en matière d'engagement des drones est en train d'être élaboré par la Police grand-ducale", écrit le ministre. Pas que la police grand-ducale n'ait pas de drones. Elle en dispose depuis longtemps mais les utilise "majoritairement dans le cadre de missions de police judiciaire respectivement à des fins documentaires".

Des utilisations qui pourraient donc être amenées à se diversifier. M. Bausch poursuit: "A côté des drones actuels et de leurs utilisations respectives, des mesures sont en train d'être analysées, tout comme les types de drone ainsi que les quantités nécessitée."

Le ministre a même évoqué l'éventualité d'un partenariat avec la composante aérienne de l'armée luxembourgeoise.

CA EXISTE DÉJÀ EN ESPAGNE 

Rappelons que depuis le 1er août 2019, la police espagnole utilise des drones pour détecter des infractions au Code de la Route et que des projets pilotes ont été lancés en France et au Royaume-Uni dans ce contexte.

Cependant, avant que quoi que ce soit ne soit mis en place, le gouvernement devra déterminer un cadre légal à l'utilisation de drones dans ces circonstances.

Autant dire qu'on est encore loin de les voir des drones survoler nos routes et autoroutes, du moins pour détecter des infractions routières.