Quelles sont les régions du Grand-Duché où l'on consomme le plus de carburant et pourquoi? Les réponses ci-dessous.

Plus on est loin de la capitale, plus la consommation de carburants augmente. C'est du moins ce qu'indique la dernière étude publiée récemment par le Statec.

Parmi les cantons ou la consommation de carburants est plus importante qu'ailleurs, on retrouve le canton de Wiltz qui affiche une moyenne de 1.675 € dépensés par ménage et par an. Ces dépenses sont uniquement liées au transport individuel.

A titre de comparaison, les résidents de la capitale luxembourgeoise affichent une moyenne de 985€ de dépenses en carburants par an.

D'après les calculs du Statec, les dépenses en carburant représentent 2,7% du revenu annuel des ménages installés dans le canton de Wiltz et "seulement" 1,3% du revenu de ceux qui vivent à Luxembourg-Ville.

ON CONSOMME BEAUCOUP DANS LE NORD ET DANS L'EST

© Statec

En règle générale, c'est dans les cantons situés dans le nord et dans l'est du pays que l'on consomme le plus de carburants.

Derrière Wiltz, on retrouve le canton de Clervaux, celui de Vianden, d'Echternach et de Grevenmacher. Ils affichent tous une moyenne qui dépasse les 1.500 euros par ménage et par an.

Suivent les cantons du sud et de l'ouest comme ceux d'Esch, de Remich, de Capellen et de Redange qui affichent une moyenne comprise entre 1201 et 1500 € par an. Le canton "nordique" de Diekirch tombe dans la même catégorie.

Enfin, il ne reste plus que les ménages installés dans les cantons de Mersch et de Luxembourg qui dépensent moins de 1.200 € par en en carburants.