Le Premier ministre Xavier Bettel a récemment nommé un chargé de mission qui doit faire la lumière sur la gestion du personnel concerné.

C'est ce que l'on apprend auprès de nos confrères du site Reporter.lu dans un article publié ce jeudi.

Le Gouvernement souhaite mieux contrôler pratiques de la Cour grand-duc relatives à son personnel au jour le jour. C'est pour cette raison que Jeannot Waringo a été nommé "représentant spécial du Premier ministre" fin juin.

L'ancien directeur de l'IGF (inspection générale des finances) va devoir analyser plusieurs aspects du management du personnel employé par la Cour Grand-Ducale et rendre un rapport régulier au Premier ministre. Il pourra également proposer des réformes.

Objectif de la mission: le gouvernement devrait avoir plus de contrôle sur la politique de recrutement. D'autant que le personnel de la Cour est payé directement avec l'argent des contribuables. Selon le budget de l'État pour 2018, les coûts de personnel s'élevaient à quelque 7,6 millions d'euros, sur un budget total de 10,7 millions d'euros pour la "Maison du Grand-Duc".

L'origine de cette récente décision est une longue liste de changements de personnel à la Cour Grand-Ducale ces quatre dernières années. Selon le site Reporter.lu, au moins 30 personnes auraient quitté leur emploi job ou auraient été licenciées depuis 2015.

La question de l’implication de la Grande-Duchesse Maria Teresa dans les décisions relatives au personnel est particulièrement délicate. Selon plusieurs sources, et après confirmation d'un ancien collaborateur de la Cour Grand-Ducale à nos confrères, c'est la Grande-Duchesse elle-même qui aurait joué un rôle décisif dans ces départs.

C'est une première brèche dans l'accord informel entre le gouvernement et la monarchie, selon lequel un contrôle formel de l'administration du Grand-Duc n'était pas nécessaire. Toutefois, cette nomination a été décidée en étroite consultation avec le Grand-Duc, a déclaré le Premier ministre Xavier Bettel à la demande de nos confrères tout en précisant que "M. Waringo s'acquitte de cette tâche avec soin et dévouement, de manière informelle et gratuite".