Un inventaire scientifique devra éclaircir cette question dans les prochaines années.

Ce genre d'exercice existe déjà depuis longtemps dans d'autres pays européens, mais lors de la ratification du Traité de Grenade en 2016, le Luxembourg s'est engagé à fournir un inventaire de son patrimoine architectural.

Un nouveau projet de loi, présenté en juillet dernier par la ministre de la Culture, englobe quant à lui le patrimoine culturel.

Les équipes du Service des Sites et Monuments sillonnent le pays à travers villes et villages afin d'analyser les maisons, les chapelles, les écoles, les écoles, les fermes, les bâtiments industriels et toutes les constructions relatives au patrimoine suivant une quinzaine de critères bien définis (voir la liste ci-dessous).

Des recherches préliminaires sont effectuées en amont des visites sur le terrain pour faciliter le repérage et faire le tri dans les différents types de constructions. À Reckange près de Mersch, une ancienne ferme a ainsi attiré l'attention de l'équipe de Christina Mayer, responsable de l'inventaire au sein du Service des Sites et Monuments.

"C'est une ferme qui est présente sur toutes les cartes historiques du pays. Un bâtiment ancien datant du 16e ou 17e siècle parce que c'était une cour de bailliage. Elle présente bien un intérêt historique, d'autant que la maison est très authentiquement préservée", explique-t-elle.

En particulier, cette ferme tourne le dos à la route on doit traverser une cour impressionnante avant de se présenter à la porte d'entrée. C'est cela que les experts ont voulu regarder de près pour mieux envisager la structure et le contenu de la maison.

Certains biens attirent l'attention des experts par leur structure, leur substance, leur localisation, leur emplacement par rapport aux infrastructures routières. Lorsqu'un bâtiment est pris en considération par l'équipe, l'intérieur doit également, dans la mesure du possible, être inspecté.

Il est assez rare que les propriétaires des biens concernés refusent l'accès au service des Sites et Monuments. Dans le cas présent, la famille Felten avaient dès le départ un intérêt pour leur ferme et se montre fier des travaux effectués. "Nous avons été très heureux de voir les Sites et Monuments venir. Nous avons restauré la maison avec enthousiasme et étions heureux de le leur montrer", détaille Claude Felten

La problématique de la rénovation est un sujet récurrent: les artisans préfèrent construire du neuf ou n'ont pas les connaissances nécessaires pour rénover de l'ancien. Par exemple, le mur d'une vieille maison ne doit pas forcément être complètement droit, alors que c'est l'enfance de l'art pour la plupart des artisans. Souvent, des entreprises spécialisées, plus rares, doivent être sollicitées.