Les averses qui ont douché le pays lundi soir ont compliqué la tâche des pompiers déployés à Bascharage et Pétange.

La Cellule de crise gouvernementale s’est à nouveau réunie mardi matin pour faire un point sur la situation suite aux averses de la veille.

Si les conditions météorologiques ont compliqué les opérations de bâchage et de fermetures des toitures endommagées, l’aide du Technisches Hilfwerk a permis aux secours de "maintenir un rythme soutenu" de travail.

Malgré tout, nous avons appris que 72 personnes ont encore dû être relogées dans des hôtels la nuit passée.

Mardi, ce sont plus de 80 membres des services de secours qui travaillent toujours sans relâche dans les zones sinistrées des communes de Pétange et de Bascharage.

Les travaux de déblaiement ont été confiés aux communes ainsi qu’à des entreprises privées. Le trafic reste perturbé autour des zones sinistrées. L'ACL signale par exemple que l'entrée Biff vers l'A13 est fermée et qu'une déviation a été mise en place.