Les représentants du personnel et la direction ont trouvé un accord réduisant de 15 à 10 le nombre de salariés licenciés.

Il y a environ un mois, on apprenait, par voie de communiqué, que l'hebdomadaire Le Jeudi cessait ses activités, la société Editpress Luxembourg s.a. ayant décidé de fermer cette rédaction pour "pérenniser ses activités."

Plusieurs réunions ont été nécessaires pour négocier le nombre de salariés concernés et les mesures d’accompagnement et des compensations financières. Les représentants du personnel de l’entreprise, assistés par le secrétaire central du syndicat Imprimeries, Médias et Culture – FLTL de l’OGBL, ont recontré la direction à cinq reprises.

Sans vouloir parler de "succès", le syndicat communique néanmoins sur les résultats obtenus, dont principalement la réduction du nombre de salariés concernés de 15 à 10. À cela s'ajoutent le versement d’indemnités extra-légales, l'admission du personnel d’Editpress Luxembourg s.a. à la préretraite-ajustement et la priorité de réembauchage, exemption fiscale et aide au réemploi.