Ils effectuaient une "course technique" pour décharger la batterie.

Les policiers qui étaient tombés en panne avec leur Tesla électrique au bord de l'autoroute A1 le 22 mars dernier n'ont pas reçu d'amende. C'est ce que François Bausch, le ministre de la Mobilité a répondu à une question parlementaire du député Sven Clement (Piraten).

Dans son article 156, le Code de la route stipule en effet que le conducteur doit à tout moment avoir assez de "carburant" pour rejoindre la prochaine station où faire le plein d'essence. Le ministre estime que la règle "réserve de carburant nécessaire" fait seulement référence à l'essence et diesel et devrait donc être adaptée.

Pour pouvoir effectuer la maintenance du véhicule tous les 20.000 km, la batterie doit être déchargée. C'est pour cela que les policiers auraient roulé sans avoir assez de réserve.

Pour éviter ce genre de déconvenue à l'avenir, la police aurait décidé d'effectuer ces "courses techniques" de déchargements à proximité de leurs services techniques, ajoute François Bausch.