La section Luxembourg-Ville du parti des Gréng a présenté une série de mesures qui pourraient aider la capitale à réduire sa production de déchets.

65.000 tonnes de déchets sont produits chaque année dans la capitale. Un chiffre qui reste trop élevé pour la section locale des Gréng. La mairie devrait prendre ses responsabilités et mettre en oeuvre des mesures pour aller clairement dans le sens du "zéro déchet - Ville de Luxembourg". Vendredi, les Verts vont déposer au conseil communal une motion avec des revendications précises, qu'ils ont présentée mardi à la presse.

Réduire la quantité de déchets et mieux recycler

Réduire autant que possible la quantité de déchets et mieux recycler ceux qui restent. Tels sont les objectifs clairs des mesures retenues par les Verts luxembourgeois. Il ne s'agit pas là de redécouvrir la roue, d'autres communes montrent que c'est possible. Comme Differdange où le plastique sera dorénavant interdit lors des événements qui y seront organisés. Linda Gaasch, conseillère communale, souligne que la Ville de Luxembourg doit aider les associations dans cette optique.

Il ne faut pas seulement les informer des alternatives, il faut aussi expliquer aux associations comment obtenir le soutien de la mairie.

Plus de centres de tri et réforme de la taxe

En ce qui concerne le tri des déchets, il faut des standards. Les Gréng se prononcent pour la réforme de la taxe sur les déchets en vue d’un paiement par vidange ou par poids. Les citoyens doivent payer le prix des déchets qu'ils produisent. Il seront ainsi motivés à en produire moins et à recycler davantage.

Autre mesure nécessaire selon les Verts: mettre en place plus de centres de tri, afin d'en faire un service de proximité. Il pourrait aussi s'agir de lieux où il serait possible, en plus de recycler, de réparer ou de voir comment des choses peuvent être réutilisées, selon Linda Gaasch, car tout ce qui n'est pas jeté, ne constitue pas des déchets.

La Ville de Luxembourg devrait montrer le bon exemple, notamment en évitant que des aliments soient gaspillés inutilement dans les foyers et les écoles.

Les Gréng considèrent que la Ville de Luxembourg pourrait et devrait mettre en oeuvre ces mesures au moyen d'un plan d'action.