Maître Gabriel Bleser, le président de l'Association luxembourgeoise pour l'étude du Droit de la concurrence, et expert en ce domaine, était mardi l'invité de la rédaction de RTL Radio.

Malgré un léger mieux, le droit de la concurrence reste un sujet tabou au Luxembourg, selon Maître Gabriel Bleser, expert en droit de la concurrence. Il a confié au micro de RTL, qu'il pense que l'Etat ne marque pas un grand intérêt pour un droit de la concurrence fort en raison de ses propres participations dans des entreprises. Le droit de la concurrence est cependant important, particulièrement pour protéger les petites et moyennes entreprises face aux grandes entreprises.

L'objectif du droit de la concurrence est que le consommateur dispose du meilleur choix et des meilleurs prix possibles, que les entreprises ne s'entendent pas entre elles pour fixer un prix. Par exemple, l'entreprise "Bahlsen" aurait conclu un accord avec les supermarchés luxembourgeois, pour faire en sorte qu'il n'y ait pas de différence dans les prix de ses produits. Le consommateur était évidemment lésé et il a dû payer plus cher parce qu'il n'y avait pas d'alternatives. C'est pour cela qu'existe le Conseil de la Concurrence.

Le droit de la concurrence n'a pas de véritable lobby au Luxembourg, a encore précisé l'expert, notamment parce qu'il manque des instruments spécifiques. Un rapport a bien été remis, mais il a disparu au fond d'un tiroir depuis. Gabriel Bleser espère toutefois que les choses vont maintenant avancer avec le nouveau ministère de la Protection des consommateurs. Il va d'ailleurs demander un rendez-vous à la ministre.