Ce mardi ouvre le plus grand centre commercial du Luxembourg. Une avalanche de boutiques et de restaurants.

Les chiffres donnent le tournis: 75.000 m2 de surfaces commerciales, 130 boutiques, 23 restaurants, 2.850 places de parking et un hypermarché de 12.500m2. Les promoteurs du centre commercial Cloche d'Or n'ont pas lésiné pour mettre en oeuvre ce paquebot dont une grand partie des surfaces commerciales ouvrent ce mardi. Il faut dire qu'ils tablent sur 11 millions de visites annuelles.

Fer de lance de ce navire amiral, le "lifestore" de l'enseigne de grande distribution Auchan. Car, on ne dit plus "hypermarché", même si les dimensions sont celles-là. "C'est un concept un peu laboratoire que nous lançons à Luxembourg", détaille Cyril Dreesen, CEO de Auchan Luxembourg.

On reste dans le (très grand) supermarché, mais il y a une volonté d'innover et de tester des concepts qu'il faut saluer. "Notre volonté est de disrupter le modèle classique de la grande distribution avec des linéaires de caisse", poursuit le CEO. Des rayons plus espacés et plus bas, des zones "expérimentielles" (comprendre: où on peut tester des produits), de nouvelles solutions de caisses, un espace de tri pour les emballages, des "welcomers" (personnel dédié à l'accueil), des produits en vrac, sans emballage, une brasserie, de la livraison...

Des produits liquides sont vendus en vrac dans des bouteilles consignées. /

130 ENSEIGNES

Coté boutiques, on est sur deux niveaux avec essentiellement des enseignes internationales, dont beaucoup de confection et de mode. Les fashionista trouveront avec plaisir les marques Arket, & Other Stories ou Weekday que le groupe H&M implante pour la première fois au Luxembourg. L'autre ponte du prêt-à-porter, Zara, est évidemment présent avec son enseigne de vêtement, sa marque Massimo Dutti et surtout Zara Home qu'on n'avait pas encore au pays.

On trouve bien évidemment la gamme classique des centres commerciaux avec Footlocker, Sephora, Pull&Bear, Espit, Berschka, Konplott, Pandora, Minelli, Okaidi... Des nouveaux venus moins connus font leur apparition: Marie Sixtine, Izac, Bleu Libellule, Courir, JOTT.

Côté luxembourgeois, il n'y a que peu de commerçants locaux qui ont franchi le pas. La Librairie Ernster s'est dotée d'un grand espace très ouvert, Optique Moitzheim, Lineheart sont bien présents. Le confiseur pâtissier Namur n'ouvrira qu'à la mi-juin et promet de revoir son offre pour y apporter plus de modernité et Victorine ouvre sa troisième boutique, tout comme Rawdish.

La librairie Ernster /

23 RESTAURANTS

L'offre de restauration est d'ailleurs en grande partie en retard par rapport à l'ouverture. Le "food hall" comprendra une bonne vingtaine d'espaces de restaurant allant du burger (Big Fernand) au tapas (Bellota Bellota) en passant par le steak house (Beef House), le mexicain, les sushi, les cafés...

On ne peut pas encore vraiment tester, mais la variété des concepts devrait séduire une large clientèle.

L'architecture du centre commercial est assez spectaculaire et laisse une grande place à la lumière naturelle. Tatiana Fabeck (qui a travaillé avec Patrick Wirtz) parle d'un "portail vers le centre-ville" et a fait en sorte de lier la galerie commerciale au supermarché et à l'extérieur.